Poèmes publiés aujourd'hui: 1219

samedi 23 septembre 2017

Conte: Le frère et la sœur (Partie VI)

CONTE: LE FRÈRE ET LA SŒUR (PARTIE Vi)


VI. Comment Ebba fut ressuscitée, son frère sauvé et sa belle-mère châtiée

Le crime accompli, la belle-mère donne
Par sa magie, à sa fille laideronne
Autant que possible l’apparence d’Ebba,
Et lui recommande de parler peu et bas
Et de ne point quitter la chambre royale.
Le roi vient pour revoir sa femme loyale,
Fou de joie d’avoir un fils et un héritier.
Il veut l’embrasser. La sorcière sans pitié
Lui dit : « L’accouchement a été difficile,
La reine va fort bien, soyez donc tranquille,
Mais il lui faut vraiment un repos absolu. »
Bien que le roi à la revoir soit résolu,
Craignant de commettre quelque imprudence,
Il se retire sans rien dire en silence.
A minuit, cependant, heure sombre où tout dort,
La porte s’ouvre, la reine entre et vite sort,
Son enfant dans les bras, qu’elle berce et caresse
A la fois avec joie et avec tristesse,
Et remet ensuite calmement dans son lit.
Elle caresse enfin le chevreuil qui pâlit
De voir sa sœur en spectre, et disparaît dans l’ombre.
La nourrice aperçoit deux fois la reine sombre
Et terrifiée, n’ose point lui dire un seul mot.
Elle revient encore et s’écrie : « Ô noirs maux !
Que deviendront mon cher enfant et mon cher frère ?
Un frère sans sa sœur, un enfant sans sa mère !
Je reviendrai deux fois pour faire mon devoir,
Et après deux nuits nul ne pourra me revoir. »
La nourrice alarmée va au roi tout dire.
Le roi va pour la voir et l’entend qui soupire,
Il est ému jusqu’aux larmes. « Que vois-je là !
S’écrie-t-il, mais pourquoi gémit ma douce Ebba ?
Je ferai tout pour vous, ma reine sublime ! »
Ressuscitée, Ebba lui raconte le crime
De sa belle-mère et de sa fille. Le roi
Les fait tuer toutes les deux, et tous les trois,
Lui, Ebba et son frère, ayant rompu le charme,
Vivent dans le château heureux et sans alarmes.

[FIN DU CONTE: LE FRÈRE ET LA SŒUR]


Par : Mohamed Yosri Ben Hemdène 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Mon avis sur cet article: