Poèmes publiés aujourd'hui: 1160

jeudi 14 septembre 2017

Conte: Le frère et la sœur (Partie I)

CONTE: le frère et la SŒUR (PARTIE I)

I. La fuite d’Ebba et de son frère

Un frère dit, un jour, à sa gentille sœur :
« Notre belle-mère nous traite sans douceur,
Nous bat et nous rudoie, jamais ne nous supporte.
Depuis le sombre jour où notre mère est morte,
Nous sommes malheureux, et tels des chiens impurs
Nourris uniquement de croûtes de pain dur
Et de nauséabonds et ignobles restes.
Qui sait ce que cette femme qui nous déteste
Nous fera ? Je t’en prie, sœur, quittons la maison. »
La sœur, Ebba, répond : « Frère, tu as raison. »
Ils s’en vont tous les deux et quittent leur demeure.
La pluie tombe, Ebba dit : « Comme nous le ciel pleure. »
Ils arrivent à une grande forêt, le soir,
Avec la seule envie de manger et s’asseoir.
Dans le creux d’un arbre rapidement ils s’endorment
Et bientôt leurs petits yeux fatigués se ferment,
Et tous les deux rêvent d’un délicieux festin.
« J’ai très soif ! dit le frère à sa sœur, le matin.
J’entends le bruissement d’une source pure,
Je ne supporte plus cette soif que j’endure,
Il faut que nous allions, chère sœur, la chercher. »
Dans la grande forêt ils se mettent à marcher
Et trouvent une source limpide et ancienne.
Or leur belle-mère, puissante magicienne,
Qui les avait suivis, avait ensorcelé
Les eaux de la forêt où ils étaient allés :
Chaque source, à cause de ses maléfices,
Infligeait aux êtres humains le supplice
De métamorphoser tout buveur qui s’y rend
Chacune à l’instant en animal différent.

[A SUIVRE]


Par : Mohamed Yosri Ben Hemdène

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Mon avis sur cet article: