Poèmes publiés : 1239

lundi 12 février 2018

Conte: Histoire d'un lion qui voulait se venger de l'homme (Partie V)

CONTE: HISTOIRE D'UN LION QUI VOULAIT SE VENGER DE L'HOMME (PARTIE V)


V. La quatrième rencontre, après laquelle le lion rencontra l’homme

Le lion voit devant lui une masse énorme
Qui marche pesamment, colossale et difforme.
Il se retient pour ne pousser un grand cri.
Les pieds de ce géant comme lui sont tout gris,
C’étaient des colonnes montant jusqu’aux étoiles !
Ses vastes oreilles ressemblaient à deux voiles,
Son nez à un arbre de branches dépouillé.
« Voilà donc l’homme ! dit le lion émerveillé,
Maintenant il faut combattre et il faut être brave. »
Il s’avance : « Homme dont tout est l’esclave !
S’écrie-t-il, meurtrier vil de mes deux parents !
Je vais te combattre et te maudire en mourant !
Luttons jusqu’à la mort. » « Brave lion, tu te trompes.
Je ne suis point l’homme, non ! avec ma trompe
Et mes grosses pattes, j’amuse ses enfants,
Alors qu’à ses côtés autrefois triomphant,
Je partais avec lui aux champs de bataille. »
« Toi aussi, tu le sers ! Ah, le destin me raille !
Je sais qu’il est puissant, que je suis en danger,
Mais j’ai promis à ma mère de la venger
Et ne serai jamais un lâche parjure. »
« Tu es la plus noble, lion, des créatures,
Digne d’être le roi de tous les animaux.
Il te craint plus que moi et plus que le chameau,
Va donc le combattre et que Dieu te bénisse,
Je vais prier, ce soir, pour que tu réussisses. »
Le lion poursuit sa route, à son grand combat prêt,
Quand il voit tout à coup, sortant d’une forêt,
Un pauvre être chétif, pâle comme un malade,
Et qu’il prend en pitié, le croyant bien maussade.
Il lui demande avec douceur, sans l’effrayer :
« Sais-tu où est l’homme ? car je vais essayer
De le tuer, afin de venger mère et père. »
« Oui, je le sais, répond le frêle être, et j’espère
Que tu le combattras et tu seras vainqueur,
Oui, je l’espère, grand lion, et de tout mon cœur !
Car je souffre comme toi de ses injustices
Et il m’a fait faire tant de sacrifices !
Mais avant, aide-moi, ô grand lion, s’il te plaît,
A fendre ce tronc d’arbre, et je suis ton valet. »
Le lion introduit ses pattes dans la fente
Formée par un coin très enfoncé. Sans attente,
Un coup de hache le fait sauter, et le lion
Est piégé comme un ver dans un vaste sillon.
« Je suis l’homme ! s’écrie alors le petit être,
Avec Dieu du monde tremblant je suis le maître !
Tu voulais me tuer ? Tu es entre mes mains,
Imbécile qui vient pour braver les humains ! »
Et méchamment, avec un rire de tempête,
L’homme avec sa hache lui fend bientôt la tête. 

[FIN DU CONTE: HISTOIRE D'UN LION QUI VOULAIT DE VENGER DE L'HOMME]


Par : Mohamed Yosri Ben Hemdène

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Mon avis sur cet article: