Poèmes publiés aujourd'hui: 1201

mercredi 14 février 2018

Conte: Compère Bouc et compère Lapin (Partie I)

CONTE: compère bouc et compère lapin (partie i)

I. Ce que compère Bouc faisait à compère Lapin, et ce que ce dernier fit

Quand tout pouvait parler et avait une âme,
Quand les roses avaient une voix de femme,
Jadis, à l’heureux temps des fées et des lutins,
Vivaient compère Bouc et compère Lapin
Qui habitaient tous deux dans la même plaine.
Fier de ses cornes et de sa barbe pleine,
Compère Bouc jouait les plus pendables tours
A son pauvre voisin qu’il dupait tous les jours :
« Gare à maître Renard ! cache-toi, il arrive ! »
Et le Lapin fuyait d’une façon naïve.
« Voici maître le Loup ! il vient te dévorer. »
Et compère Lapin tremblait et s’effarait.
« Voici maître le Tigre ! il a faim et gronde. »
Et sa terreur était mortelle et profonde.
Las de tant de farces, le Lapin réfléchit :
« J’inviterai le Bouc à dîner, il se dit,
Il sera mon ami s’il est content et mange,
Et je vais tout faire pour que le Bouc change,
Car il faut régaler parfois les vilains,
Et l’on est moins méchant avec le ventre plein. »
Ainsi fut fait. Le Bouc vint, la bouche contente.
Les meilleurs plats furent servis sans attente,
Compère Bouc mangea, mangea et lécha l’herbe
Tant il fut satisfait de son voisin imberbe.
Quel banquet ! quel régal ! après qu’il eut mangé,
Convaincu, maintenant, qu’il en serait changé,
Le Lapin demande au Bouc avec un sourire :
« Alors, es-tu content ? » « Et comment, noble sire !
Lui répondit le Bouc, mais ces mets délicieux
M’ont donné soif, et je me sentirais bien mieux
Si je buvais un peu d’eau bien limpide et fraîche,
Car quand on mange ainsi on a la gorge sèche. »

[A SUIVRE]


Par : Mohamed Yosri Ben Hemdène

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Mon avis sur cet article: