Poèmes publiés sur le Blog : 1351

lundi 19 mars 2018

Conte: Les extraordinaires aventures du rusé voleur (Partie VII)


CONTE: LES EXTRAORDINAIRES AVENTURES DU RUSÉ VOLEUR (PARTIE VIi) 






VII. Le défi que le seigneur proposa à Pornic

Le fin voleur, qui a vu le seigneur venir,
Dit à son épouse : « Il te faudra retenir
Le seigneur courroucé qui me cherche et gronde.
Je me cache dans ce tonneau : quand de la bonde
Tu verras sortir le bout de mon petit doigt,
Tu répèteras toujours : “Mais oui monsieur, il doit
Etre content !” N’oublie surtout pas, ma belle. »
« Oui, mais va te cacher, mon Pornic ! répond-elle,
Car j’entends le seigneur qui arrive, frappant
Avec colère à la porte ! Va ! » « Pan ! pan ! pan ! »
« Qui est-ce ? Qui vient ? Bon Dieu ! » « Bonjour, bonne femme,
Je cherche ton mari : où est-il ? » « Sur mon âme,
Je ne sais où il est et quel est son destin !
En expédition il est parti ce matin,
Et j’ignore quand il rentrera. » « Qu’il sache
Que je veux lui parler ». Pornic, qui se cache,
Lui sort son petit doigt. « Oui, il sera content,
Monsieur ! » « C’est ce qu’on va voir. Bonne femme, attends,
Lui dit encore le seigneur redoutable,
Que ton mari vole ma vache dans l’étable,
Ma vache noire, s’il est assez courageux. »
« Oui, il sera content ! » « Si je l’attrape, je
Lui casserai les côtes et lui couperai la tête. »
« Oui, il sera content ! » « Es-tu folle ou bête ?
Comment ça il sera content ? » « Il le sera
En prenant la vache ! » « Ça, c’est ce qu’on verra ! »
Dit le seigneur, qui fait mettre la vache noire
Dans l’étable, et promet en cas de victoire
Dix écus à ses deux serviteurs jamais las,
Si jusqu’au matin la vache demeure là.

[A SUIVRE]


Par : Mohamed Yosri Ben Hemdène 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Mon avis sur cet article: