Poèmes publiés aujourd'hui: 1160

jeudi 7 septembre 2017

Conte: Jack (Partie VII)

CONTE: JACK (PARTIE ViI)


VII. Jack triomphant du frère du géant

« Oh ! non ! s’écrie le bon châtelain, n’y allez pas !
Vous courez, ô héros, à votre trépas !
Le frère du géant, colosse épouvantable,
Deux fois plus grand que lui, est plus redoutable.
Son repaire est au pied de la montagne, il prend
Ses victimes et les égorge et les surprend ;
Il a tué beaucoup d’humains, s’il s’empare
De vous, ce sera un grand malheur qui m’effare ! »
« Ne craignez rien, dit Jack, je ferai mon devoir,
J’irai à son repaire et rentrerai vous voir. »
Au pied de la montagne il aperçoit la bête :
C’est un effroyable géant dont la tête
Est pareille à celle d’un grand sanglier,
Sa barbe est énorme et blanche, sans oublier
Ses yeux, aussi rouges qu’une mare sanglante.
Avec la jaquette Jack sans épouvante
S’approche du géant et lui coupe le nez,
Et le monstre rugit, furieux et étonné ;
Jack monte sur un roc et vaillamment lui plante
Son épée dans le dos sans aucune épouvante
Puis va pour libérer de leurs chaînes d’airain
Ses prisonniers dans leur noir cachot souterrain.
« Une autre âme perdue ! gémissent les victimes,
C’est la mort qui t’attend, fuis ce cachot du crime ! »
« Non, je ne fuirai pas, répond Jack le vaillant,
Vous ne craignez plus rien, j’ai tué le géant.
Parlez de moi au roi Arthur, le bon, le juste,
Et dites-lui que d’un trépas sombre et injuste
Je vous ai tous sauvés. » Les pauvres prisonniers
Qui croyaient que chaque jour était leur dernier,
Le lui promettent avec joie, et sans y croire
Quittent tous ensemble cette prison noire.

[A SUIVRE]


Par : Mohamed Yosri Ben Hemdène

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Mon avis sur cet article: